Entrevue avec Danilson Da Cruz

 Image

Fraîchement promu en Ligue 2, l’US Créteil-Lusitanos, champion de National (3ème division) est impatient de sortir de l’ombre. Après cinq saisons passées en National, le club cristolien affiche clairement son objectif : montrer qu’il a toutes les compétences requises pour être un pensionnaire de L2.

Dans les rangs du deuxième club d’Ile-de-France, un défenseur central cap verdien de 26 ans, imposant, ambitieux, agréable, fidèle et humble.

Bref, l’équipe de Cultive Le Web s’est entretenue avec Danilson da Cruz.

– Quentin Laronche (Cultive Le Web) : Créteil a été promu en Ligue 2 à l’issue de la saison, quel est votre sentiment sur cette montée ?

 Danilson : Le sentiment qui prédomine est la fierté car on a réalisé une saison exceptionnelle avec pas mal de records.

– Q.L : Quelle est, selon vous, la clef du succès de cette montée en Ligue 2 ?

D.C : Je pense que c’est avant tout une cohésion de groupe qui était au top avec un état d’esprit irréprochable de la part de l’ensemble du groupe (staff, joueurs et dirigeants).

– Q.L :Êtes-vous satisfait d’un point de vue personnel de votre saison 2012/2013 ?

D.C : Oui je suis très satisfait car j’ai participé a toutes les rencontres de la saison et avec une telle saison on ne peut être que satisfait.

– Q.L : Votre entraîneur vous accorde une forte confiance, qu’en pensez-vous ?

D.C : C’est vrai qu’il m’accorde beaucoup de confiance et ça me permet d’aborder les matchs plus sereinement et j’essaye de lui rendre sur le terrain en donnant le meilleur de moi même à chaque rencontre.

– Q.L : Comment était l’ambiance dans le vestiaire ?

D.C : La bonne humeur était au rendez vous ! Je pense que tout le monde avait un réel plaisir à venir à l’entrainement et un réel plaisir à jouer ensemble.

– Q.L : Avez-vous des affinités avec un joueur en particulier ?

D.C : Je m’entends avec tout le monde mais il est vrai que je suis plus proche de certains, notamment Vincent Di Bartholoméo, Yann Kerboriou, Rachid Bachiri, Jeremy Cordaval et Yohan Berrebi

– Q.L : Vous êtes à Créteil depuis 2009, après 4 ans passé au club, prenez vous toujours le même plaisir à joueur pour le club cristolien ?

D.C : Bien sur c’est le club de ma ville, j’y habite depuis que je suis né donc je ne peux qu’être fier de représenter ma ville avec l’US Créteil-Lusitanos

– Q.L : Avez-vous été approché par d’autres clubs à l’issue de cette saison ?

D.C : Oui, comme la plupart des joueurs de l’équipe mais ma priorité était de poursuivre l’aventure avec le club.

– Q.L : Vous êtes à présent en Ligue 2 avec votre club, comment garder les pieds sur terre quand on pénètre dans la cours des grands ?

D.C : Je sais d’où je viens et je sais tous les sacrifices qu’il a fallu faire pour atteindre ce niveau donc je ne compte pas tout gâcher en oubliant mes valeurs. Et même si je commence à m’enflammer ma famille me remettra dans le droit chemin.

– Q.L : Quel est votre objectif pour la saison prochaine ?

D.C : Réaliser une bonne saison et faire bonne figure en ligue 2.

– Q.L : Avez-vous un rêve, un cap que vous souhaitez franchir, en club comme avec la sélection cap verdienne ?

D.C : Je ne me fixe pas de limites, tant qu’il y a des étapes à franchir je ferai tout pour y parvenir et cela passe par beaucoup de travail. Je suis impatient de découvrir et d’honorer ma première sélection avec l’équipe nationale du Cap Vert mais ça ce n’est pas moi qui le déciderai.

Entrevue réalisée par Quentin L. – Avec la participation de Samuel A.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s