Face aux expulsions: L’indignation !

Depuis plusieurs semaines, Khatchit Khachatryan, lycéen en formation CAP au lycée des métiers de l’automobile Camille Jenatzy est détenu au Centre de Rétention Administrative de Vincennes et  Léonarda collégienne de 15 ans, a été extraite d’un bus scolaire par la police afin d’être expulsée vers le Kosovo avec ses parents, frères et sœurs.

Khatchit vit en france, khatchit reste en france !

Depuis plusieurs semaines, Khatchit Khachatryan, lycéen en formation CAP au lycée des métiers de l’automobile Camille Jentatzy (Paris 18ème) est détenu au Centre de Rétention Administrative de Vincennes. Son seul « crime »: être “sans-papier” ! Sa famille, opposante politique, a fui l’Arménie pour se réfugier en France. Depuis 3 ans, Khatchit vit, étudie, grandit en France. Pourtant, le ministre de l’intérieur ne semble pas vouloir s’intéresser aux jeunes qui ne demandent qu’à réussir ! Nous aspirons à une société fraternelle, égalitaire ainsi qu’à l’accès à une éducation partout  et pour tous. Nous, jeunesse de France, pays des droits et de la dignité humaine, n’acceptons pas que le destin de notre camarade soit brisé en le privant de sa famille, ses amis, ainsi que d’une éducation et une formation de qualité qu’il a poursuivies jusqu’ici.

Leonarda, elle, était scolarisée en troisième DP3 (option découverte professionnelle) au collège André Malraux à Pontarlier. Elle participait à une sortie scolaire lorsque la police aux frontières du Doubs et la gendarmerie ont fait pression sur la professeur qui était en charge de cette sortie pour faire arrêter le car scolaire, faire descendre Leonarda. Celle-ci a ensuite été emmenée pour être regroupée avec sa mère et ses 6 enfants, entre 5 et 17 ans, afin d’être expulsée dans la foulée. La famille, qui était en France depuis 4 ans et 10 mois, était à deux mois de la possibilité d’entamer une procédure de régularisation, dans le cadre de la circulaire Valls.

Comment peut-on accepter une politique d’expulsion d’une jeunesse qui ne cherche qu’à s’intégrer en France ?!

La FIDL appelle les lycéens à amplifier la mobilisation dès ce jeudi sous toutes les formes à leur disposition : débrayages, AG, manifestations,… afin de demander 3 choses :

– Le retour immédiat de Léonarda et de sa famille, ainsi que de Khatchit.

– La réaffirmation par l’Etat que l’Ecole est un lieu d’éducation et de protection et non un terrain de jeu pour les opérations policières.- Une circulaire ou une loi prévoyant l’interdiction des expulsions des parents sans-papiers ayant des enfants mineurs qui ont commencé un cycle ou une année scolaire (situation de Léonarda et de sa famille). Plus encore, la circulaire ou la loi devra également prévoir l’interdiction des expulsions de lycéens sans-papiers ayant commencé un cycle ou une année scolaire (cas de Khatchit).

Extraits d’articles du Syndicat Lycéen, le FIDL, et du journal L’Humanité

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s