Roméo et Juliette, avec Niels Schneider et Ana Girardot

Un simple faisceau claironnant en silence les deux prénoms, heurte le rideau rouge encore tombé de grâce sur les planches du Théâtre de la Porte Saint-Martin. Trois coups manquent à l’oreille commune et le rideau rouge sans pudeur nous révèle ses dessous:  La belle Vérone, sans ornements, simple ligne, simple rayonnement; simple tissu cognant aux portes des années ritales d’une Italie mafiosée, sang chauffé au cubain. Le texte se dresse tant lorsque la mise en scène s’incline ! Un juste point pour Nicolas Briançon qui s’était déjà frotté à William Shakespeare, et cela des deux cotés de la salle. Shakespeare souvent émietté pour l’orgueil des planches dorées; traductions valsantes, laissant la redécouverte du texte rendre le profane spectateur aussi humble que le jeu est juste et dur. La simple vérité, l’intrinsèque de l’amour mêlé à l’essence tragique. Chair et os, engagés dans cette vanité sérieuse, dans ce chaos des plus aimables formes. Niels Schneider n’en finit pas des amours vains, après « Les Amours Imaginaires » du talentueux Xavier Dolan, il offre une réplique d’une incroyable cyclothymie amoureuse à la fragile Ana Girardot, dont l’union, ou plutôt la fusion théâtrale, placarde les amoureux fous au rang de martyres de l’amour déraisonnable. Le religieux sage joue sagement, la nourrice chaleureuse mais commère, caquète admirablement, quelques musiciens viennent porter le tout à l’émoi, pour enfin voir sombrer, dans une variante incongrue, cette dualité entre ombre et lumière, que sont Roméo et Juliette.

Roméo et Juliette » de William Shakespeare, mise en scène de Nicolas Briançon, avec aussi Ana Girardot, depuis le 16 janvier au Théâtre de la Porte-Saint-Martin (Paris 10e).

Théo Florens

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s