Vivons ensemble !

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. »

Martin Luther-King

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.tv5.org%2FTV5Site%2Finfo%2Fafp%2Ffrancais%2Fjournal%2Ffra%2Fd9f642ee75d2e7dcc382639264513f045ee15adf.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.tv5.org%2Fcms%2Fchaine-francophone%2Finfo%2Fp-1911-redir.htm%3F%26rub%3D3%26xml%3Dnewsmlmmd.urn.newsml.afp.com.20140406.d1fc5c70.7648.4619.9d5f.c080b311ccc4.xml&h=334&w=512&tbnid=yJtqIoLeDIMt5M%3A&zoom=1&docid=B92A46rbwtfuMM&ei=PIZSU4TMDsngPJXZgOAG&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=282&page=1&start=0&ndsp=24&ved=0CFsQrQMwAQhttp://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Fwww.tv5.org%2FTV5Site%2Finfo%2Fafp%2Ffrancais%2Fjournal%2Ffra%2Fd9f642ee75d2e7dcc382639264513f045ee15adf.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.tv5.org%2Fcms%2Fchaine-francophone%2Finfo%2Fp-1911-redir.htm%3F%26rub%3D3%26xml%3Dnewsmlmmd.urn.newsml.afp.com.20140406.d1fc5c70.7648.4619.9d5f.c080b311ccc4.xml&h=334&w=512&tbnid=yJtqIoLeDIMt5M%3A&zoom=1&docid=B92A46rbwtfuMM&ei=PIZSU4TMDsngPJXZgOAG&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=282&page=1&start=0&ndsp=24&ved=0CFsQrQMwAQ

Un climat malsain s’installe chaque jour dans notre pays.

Dans la rue, à l’école, sur internet, la haine se répand.

L’indifférence nous guette. L’unité de notre pays est menacée.

Face à ces dangers, il est urgent de réagir et de se ressaisir.

Nous appelons au bon sens, à l’intelligence et aux valeurs morales de tous les citoyens.

Nous souhaitons vivre dans une société apaisée, où les différences de religion, de couleur, d’origine sont admises, comprises et respectées plutôt que dans une société de violence.

Unissons-nous autour des valeurs de la République.

Signataires :

Mgr André Vingt-Trois / Cardinal Archevêque de Paris,

Dalil Boubakeur / Président du Conseil français du Culte Musulman

François Clavairoly / Président de la Fédération Protestante de France,

Michel Gugenheim / Grand Rabbin de France par intérim,

Marie-Stella Boussemart / Présidente de l’Union Bouddhiste de France,

 

Harlem Désir / Premier secrétaire du Parti socialise,

Jean-François Copé / Président de l’UMP,

Rama Yade /Vice-Présidente de l’UDI,

François Bayrou / Président du MoDem,

Jean-Vincent Placé / Président du Groupe Écologiste au Sénat,

 

Laurent Berger / Secrétaire Général CFDT,

Philippe Louis / Président confédéral de la CFTC

 

Roger Cukierman / Président du CRIF

Texte présenté à l’initiative du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) – Avril 2014

Publicités

5 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Antoine BILLOT dit :

    Je constate que le FN ne fait pas partie des signataires. Pourquoi n’a – t – il pas été invité ?

    1. Probablement parce que le FN n’est pas le chantre de la tolérance… Cet « appel au vivre ensemble » est à recontextualiser au lendemain des manifestations du « Jour de Colère », vaste mascarade politique et de défoulement contre le gouvernement sans réel objectif politique… Rappelons tout de même l’influence incontestable de certaines sections départementales d’extrême-droite dans l’organisation de ce fiasco médiatique…

      1. Antoine BILLOT dit :

        Je ne vois pas en quoi être contre la politique gouvernementale peut choquer certains. Sans doute avons nous une vision différente de la démocratie. Néanmoins, je peux vous assurer deux choses. D’une part, nous n’avons pas le droit de critiquer sans être insulter. Par exemple, quand on est contre l’immigration on est forcément raciste et fasciste. Ou encore, quand on critique l’Union européenne, on est europhobe et conspirationniste. D’autre part, nos opposants se permettent de nous insulter mais ils nous donnent des leçons de morale sur le respect. Le deux poids deux mesures ça suffit. J’en ai un bon exemple: le dépôt d’une tête de porc devant une mosquée fait bien plus de bruit que la profanation récurrent des lieux de culte catholiques. Quand on veut regarder la paille dans l’œil de son voisin, on ferait mieux de regarder la poutre qui est dans le sien. C’est une phrase qui a été prononcée par le Christ et elle est encore d’actualité aujourd’hui.

      2. De toute évidence, nous ne partageons pas la même conception de la démocratie.
        Permettez-moi de citer un passage des recherches de Jean Beaufays et de Marco Martiniello sur le nationalisme, qui j’espère, me permettra d’exprimer plus clairement mes reproches quant aux idéaux nationalistes.
        « Introduction : Nationalisme et démocratie.
        Pour ces [Front National en particulier] mouvements, la nation est une donnée naturelle de l’histoire qui a ses caractéristiques, culturelles, raciales et biologiques spécifiques. Dans cette conception exclusive, l’incorporation de nouveaux venus dans la nation est pratiquement impossible. Par exemple, même s’il est de nationalité française, le jeune d’origine algérienne ne pourra jamais faire partie de la nation française telle que définie par Le Pen ou Mégret. Sur cette question, rien n’oppose en théorie les deux leaders politiques rivaux. Le nationalisme se mue alors en racisme qui peut justifier toute forme de discrimination et de mauvais traitements envers ceux que non seulement on ne reconnaît pas comme des membres de son groupe national et/ou racial, mais que l’on identifie en plus comme des ennemis de la nation. Par ailleurs, ces mouvements rejettent l’idéal démocratique même pour les membres de la nation. A cet égard, le scénario que les partis mentionnées envisagent pour les femmes ou pour les syndicats sont éclairants. C’est le culte du chef et la loi du plus fort qui priment au détriment de la participation citoyenne et du gouvernement par le peuple. »
        Je vous communique la source pour de plus amples réflexions http://popups.ulg.ac.be/1374-3864/index.php?id=266
        Pour répondre à votre exemple… Etes vous conscient que le nationalisme, que vous prétendez défendre, est justement la source et le marqueur de tensions sociales qui ne seront pas apaisées en rejetant des « manquements disciplinaires » sur son voisin ? Oh mais cette phrase est du Christ ? Celle-ci également si vous souhaitez m’emmener sur ce terrain là… « Aime ton prochain comme toi-même ». Je pense définitivement que le nationalisme est une maladie, « rougeole de l’humanité » pour citer Einstein, qui ne nous apportera jamais l’unité et la Fraternité. La maladie n’est pas une étape vers la santé, c’est une guérison qu’il nous faut.

  2. Antoine BILLOT dit :

    D’accord, je comprends mieux. Néanmoins, je tiens à faire remarque qu’aujourd’hui c’est l’inverse. Ce sont justement les Français de souche qui sont méprisés par les minorités. Le procès de l’AGRIF contre Nique la France en est le meilleur exemple. Les Français de souche n’existent pas aux yeux du tribunal mais quand il s’agit de propos qui ne plaisent pas aux Noirs, Arabes ou autre minorités, il faut immédiatement porter plainte. Où est la Justice dans notre pays ? J’avoue que je ne suis pas favorable au seul droit du sang pour acquérir la nationalité. Quant à « aimer notre prochain comme nous-même », nous les catholiques n’avons aucune leçons à recevoir des autres. La question qui se pose: peut-on accueillir quelqu’un qui refuse les règles mises en place par la communauté et qu’on a tout fait pour lui faire apprendre ? Je ne suis pas sûr de ça.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s