L’ourse russe rode à nouveau…

Après la Crimée, voilà le tour de l’Ukraine de l’Est. Alors que le pays est déchiré par une guerre civile sur fond d’implication russe, le président Poutine évoque pour la première fois dans un discours la création « [d’] un État dans le Sud-est de l’Ukraine afin de protéger les intérêts légitimes des personnes qui y vivent ».

 

Leurs intérêts ou ses intérêts ? Telle est la vraie question…

Influence culturelle russe.

Alors, oui, une minorité non-négligeable de la population ukrainienne (17%) est d’origine russe ; oui, la partie orientale du pays est majoritairement russophone. Mais des russophones, il y en a également beaucoup en Estonie et en Lettonie. Peuvent-ils être appelés, eux aussi, à occuper les bâtiments publics et à réclamer l’intervention russe, en cas d’arrivée au pouvoir d’un gouvernement déplaisant trop fortement à Moscou ? Pour espérer rétablir la santé économique de l’Ukraine, le gouvernement de transition de Petro Porochenko se doit donc d’empêcher une sécession du pays.

Potentiel économique du Donbass.

Le Donbass (zone géographique regroupant les régions de Donetsk et de Lougansk) représente le cœur économique, tant industriel qu’agricole, du pays. La ville de Donetsk, par exemple, est la capitale du charbon de l’Ukraine. Et tout est là pour le rappeler: le blason de la ville, les terrils, l’odeur de brûlé qui vous accueille à l’entrée de la ville, le smog permanent et la neige noircie par la poussière de minerai.

Intérêts stratégique de l’Est ukrainien.

Aucune hésitation à affirmer que c’est le potentiel stratégique de la région qui pousse M. Poutine à avancer ses pions militaires. Tout comme la Crimée, le Donbass offre une ouverture sur la Mer Noire, et de là, vers les mers chaudes.

Le gaz comme moyen de pression.

« L’effet naturel du commerce est de porter la paix. Deux nations qui négocient ensemble se rendent réciproquement dépendantes: si l’une a intérêt à acheter, l’autre a intérêt à vendre; et toutes les unions sont fondées sur des besoins mutuels. » – Montesquieu

Pourtant la l’équilibre de la paix menace de basculer, sans pour autant inquiéter la Russie qui utilise le gaz comme levier de pression. Menace d’abord. Exécution ensuite. Les vannes alimentant l’Ukraine sont déjà fermées. Bientôt pour l’Europe ? Oui à en croire le schéma ukrainien et les propos du ministre russe de l’Énergie Alexandre Novak, qui met en garde le continent d’une interruption des livraisons pour l’hiver en provenance de Moscou.

guerre du gaz

Des points restés troubles…

Tout d’abord l’accident du MH17 de la Malaysia Airlines. Survenu en Ukraine lors d’un vol reliant Amsterdam à Kuala Lumpur, c’est au nombre de 298 que s’accumule les morts. La publication des enregistrements boîtes noires tarde à être publié, ce que n’a pas manqué de souligner M. Antonov, vice-ministre russe de la Défense. Le crash du vol MH 17 en Ukraine aurait-il servi de prétexte pour imposer un nouveau train de sanctions contre la Russie ? Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, lui ne doute pas. Il déclare qu’« après les premières accusations presque hystériques visant la Russie et les rebelles, leurs auteurs gardent le silence sur l’enquête ».

Avez-vous entendu parler de ces « forces spéciales » russes franchissant régulièrement la frontière ukrainienne « par erreur » ? Et c’est bien discrètement que le pouvoir russe se défend de l’arrivée d’armes nouvelles et de blindés au-delà de la frontière séparant les deux pays. Ce qui leur permet le contrôle d’au moins deux petites communes frontalières par où s’introduisent soldats, chars et équipements lourds.

Alors, où se cache un semblant de vérité dans ce conflit ?

Ce qui est certain, c’est que le risque d’implosion du pays menace sérieusement son avenir. L’Union Européenne fera-t-elle entendre la voix du pacifisme, de la diplomatie et de la paix ? Pour ma part, je nomme les événements par leur nom. L’intervention de forces armées russes dans la région de Donbass est illégale, et si une réponse forte n’est pas apportée par l’Union de la Paix et des pays démocratiques, je crains que le plan de Poutine ne passe dans sa phase terminale. Preuve en est avec sa récente déclaration sur la création d’un Etat dans l’Est de l’Ukraine.

Peut-on s’attendre à une réaction de l’opinion publique ? Environ 3000 morts s’accumulent au tableau des victimes. Soit un bilan humain équivalent à celui de Gaza. Mais là les protestations ne se font pas entendre…

 

S.A.

 

Source :
http://www.lejdd.fr/International/Europe/Vladimir-Poutine-veut-un-nouvel-Etat-a-l-est-de-l-Ukraine-683794
http://www.ouest-france.fr/russie-moscou-boycotte-les-produits-alimentaires-occidentaux-2744027
http://www.franceculture.fr/emission-la-chronique-de-brice-couturier-l-ue-puissance-commerciale-la-russie-puissance-militaire-20
http://www.lemonde.fr/ukraine/
http://www.regard-est.com/home/breve_contenu.php?id=1495&PHPSESSID=5dca2ed5dfccbce2e09caf087e56f072

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s