Un peu d’humour, ça ne fait pas de mal ! 

Chaque année, le club de l’humour politique décerne son prix à l’auteur de la phrase la plus hilarante de l’année, qu’il s’agisse indistinctement d’humour volontaire ou involontaire. De fait parmi les grandes envolées lyriques et poétiques, se distinguent les très fins des très lourds et des tout simplement très drôles.

Ont été récompensés le 29 septembre 2014 : 

  • Grand prix : « En politique, on n’est jamais fini. Regardez-moi! » (Alain Juppé)
  • Prix spéciaux du Jury :
    • « Au centre, on n’est pas chargé d’être la roue de secours du Titanic » (Hervé Morin)
    • « Je crois à un retour de Nicolas Sarkozy… mais menotté » (Arnaud Montebourg)
  • Prix des internautes : « Les affaires au cul, ça se soigne comme les hémorroïdes » (Roland Dumas)
  • Prix de l’encouragement : « Quand on ne va pas assez loin, c’est déjà qu’on va quelque part » (Michel Sapin)
  • Prix du Syndicat de la presse hebdomadaire régionale : « On a une recrudescence de violence… Par exemple, le vol des portables à l’arraché. Ça n’existait pas avant que les portables existent »(Nadine Morano)
  • Prix-Nocchio : « Je ne suis pas un fraudeur, je suis un contribuable négligent. » (Thomas Thévenoud)
  • mention spéciale : « Quand ça va bien, on devrait se rappeler que ça ne va pas durer. Et quand ça va mal, on peut penser que cela pourrait aller plus mal ou que ça ne va pas durer. » (François Hollande)
  • Tweet politique : « Harlem Désir en déplacement à Jarnac pour la commémoration de la disparition de François Hollande » (PS)

Étaient aussi en lice :

  • Henri Guaino : « Si Nicolas Sarkozy n’avait pas été là, il n’y aurait plus de démocratie en France, en Europe et dans le monde ».
  • Valérie Pécresse : « On a besoin d’une Angela Merkel en France et cela peut être un homme ».
  • Charles Beigbeder : « Bertrand Delanoë, c’est gabegie le magnifique ».
  • Daniel Cohn-Bendit : « Si Mélenchon était au pouvoir, il mettrait tous les Mélenchon en tôle ».
  • Roland Ries : « Je distribue le hallal la semaine pour la diversité et j’interdis le poisson le vendredi pour la laïcité ».
  • Nicolas Sarkozy, téléphonant aux élus de son camp : « Je t’appelle pour te féliciter, mais si cela t’ennuie que Hollande connaisse la teneur de notre conversation, je raccroche ».
  • Jean-Claude Martinez, ancien vice-président du FN : « J’ai eu Marine Le Pen comme étudiante à Assas, elle est du même niveau que Dati et Morano ; elle écrit en phonétique ».
  • François Baroin : « Wauquiez c’est le Fou du Puy ».
  • Jean-Claude Gaudin : « Comme je suis célibataire et que je n’ai pas d’enfants, je ne me suis pas senti vieillir ».
  • Jean-Christophe Lagarde, Secrétaire général de l’UDI : « On change le bocal, mais on garde les mêmes cornichons ».

Bref, comme quoi, les politiques aussi peuvent jouer les humoristes, avec plus ou moins de succès…

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Pour moi, la championne toutes catégories est Morano, parce qu’en plus, elle ne le fait pas exprès…et ça a été ministre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s